[Article mis à jour le 26/06/2020]

Questions spécifiques pour les restaurateurs et hébergeurs

MONA - FAQ Prestataires Covid-19 : des réponses aux questions de fermetures, réservations et assurances

ADN Tourisme - Coronavirus : les réponses à vos questions

 

 

Restaurateurs

 

Les cafés, bars et restaurants sont autorisés à ouvrir à partir du 2 juin. Plusieurs conditions doivent être respectées :

  • 10 personnes maximum par table
  • Distance minimale d'1m entre chaque table
  • Port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements. La protection pourra être enlevée le temps d'un verre ou d'un repas. Mais elle devra être porté lors de l'entrée dans l'établissement, en allant aux toilettes ou au moment d'aller payer l'addition.
  • Pas de consommation debout à l'intérieur des bars
  • Les espaces intérieurs doivent être aménagés pour éviter aux serveurs et aux clients de se croiser (création de cheminements pour faciliter les déplacements).
  • Du gel hydroalcoolique doit être mis à disposition de la clientèle et des employés.

 

Plus d'information sur le Protocole sanitaire de déconfinement pour les cafés, hôtels et restaurants (Syndicat GNI-HCR)

 

Les activités de vente à emporter et de livraison de repas à domicile restent autorisés, avec la recommandation d'éviter tout contact.

 

Info 21/04/2020 : la Ville de Montbard a décidé une exonération des droits de terrasses extérieures pour les restaurateurs, hôteliers et cafetiers (exonération partielle pour les vérandas).

 

 

Hébergeurs

 

Suite à la seconde phase du déconfinement, les hôtels, meublés de tourisme et chambre d'hôtes peuvent accueillir des clients de toute la France : les déplacements à plus de 100 km du domicile sont en effet autorisés à partir du 2 juin.

 

Les campings, villages vacances et maisons familiales de vacances peuvent également rouvrir.

 

L'accueil doit bien entendu s'effectuer dans le respect des gestes barrières et des mesures de sécurité sanitaire.

 

ADN Tourisme - Guide des bonnes pratiques à destination des gîtes, meublés de tourisme et chambres d'hôtes

(version provisoire)

 

 

Protocole sanitaire Clévacances
Protocole sanitaire Clévacances.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB
Protocole sanitaire UNPLV-O²
Protocole sanitaire UNPLV-O².pdf
Document Adobe Acrobat 796.9 KB

Réservations

 

Suite à l'ordonnance du 25 mars 2020, vous n'avez plus obligation de rembourser vos clients pour toutes les annulations effectuées depuis le 1er mars et jusqu'au 15 septembre 2020.

 

Il est possible de proposer des avoirs, d'une durée de 18 mois, dans un délai de 30 jours maximum après la date d'annulation du contrat.

 

Dans le cas où, l'annulation serait survenue avant le 25 mars et donc la sortie de l'ordonnance, le prestataire a 30 jours à dater du 25 pour proposer un avoir, à condition bien évidemment de n'avoir pas déjà procédé à un remboursement.

 

Conditions de cet avoir :

  • Faire la proposition sur un support durable (courrier ou a minima email avec accusé de réception) ;
  • La prestation doit être identique ou équivalente à celle prévue dans le premier contrat ;
  • Son prix n'est pas supérieur à celui de la prestation prévue ;
  • Elle ne donne lieu à aucune majoration tarifaire autre que celles que le contrat résolu prévoyait.

 

Si au terme de ces 18 mois, le client n'a pas utilisé son avoir, le professionnel devra alors le rembourser.

 

Gérez les demandes de remboursement au cas par cas selon votre propre situation financière en invitant au maximum un report. Tentez de privilégier le dialogue avec vos clients.

 

 

 

Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter !